Retour aux formations

Vie intime affective et sexuelle des adultes en situation de handicap


Objectifs

  • Identifier et comprendre les enjeux de la vie intime, affective et sexuelle pour les personnes handicapées en institution
  • Développer un positionnement clarifié de l’établissement et des professionnels (représentations, attitudes et place de l’accompagnement auprès des résidents, et de leurs proches)
  • Savoir donner une place à la vie affective et sexuelle dans les projets et la vie de l’établissement
  • Repérer des solutions concrètes visant à favoriser la vie intime, affective et sexuelle des personnes handicapées accueillies en établissement

Les plus de ce programme

  • La formation proposée sera adaptée aux besoins d’un groupe de 8 à 10 participants:
    Apports théoriques, retours d’expérience et étude de cas
  • Repérage des difficultés et questionnements sur la posture professionnelle, analyses et réponses
  • Exercices pratiques et mises en situation

JOUR 1

  • La vie intime, affective et sexuelle
    De quoi parle-t-on ?
    Définitions et langage commun (dimensions biologiques, psycho-affectives, sociales...)
    Représentations sociales et croyances (craintes et préjugés, mythes, jugement moral…)
  • L’environnement politique et social
    Contexte sociétal, en France et en Europe
    Cadre juridique et réglementaire : Loi de 2005, loi de 2002, code de l’action sociale et des familles...
    Enjeux actuels : droits et libertés, bientraitance, parentalité...
    Impacts sur les pratiques professionnelles : le principe de précaution à l’épreuve du respect des droits et libertés
  • Place de l’établissement
    Pourquoi parler de vie affective et sexuelle en établissement ? Enjeux et conséquences
    Comment libérer la parole et éviter les tabous ?
    L’institution face aux conduites sexuelles inadaptées (notions d’interdits sexuels, comportements déviants…)
    Quelle place dans le projet d’établissement ?
  • Elaborer des réponses pour l’établissement – 1ère partie
    Préparation d’un travail intersession - Charte du FAM « Vie intime, affective et sexuelle »

JOUR 2

  • L’accompagnement des résidents
    Définir les rôles de chaque professionnel pour agir simplement et efficacement
    Travailler sa posture dans la relation d’accompagnement
    Quelle place accordée aux familles ?
  • Elaborer des réponses pour l’établissement – 2nde partie
    Les groupes de parole de résidents, de professionnels
    Les formes de participation des familles
    Les relais, partenaires et travail en réseau
    Retours travaux intersession - Charte du FAM « Vie intime, affective et sexuelle »
Public concerné
Personnel accompagnant des personnes en situation de handicap

Durée
1+1 jours