Retour aux formations

Diriger et mener des évaluations externes au sein d’organisations sociales et médico-sociales

AFNOR Certification

Objectifs

"L'Evaluateur externe et l'évaluateur externe expert certifié(e) " disposent des connaissances et des compétences leur permettant de mener en autonomie des évaluations externes et évaluations internes d'établissements et services sociaux et médico-sociaux. Ils disposent des prérequis pour progressivement piloter ou assurer des responsabilités au sein de l'établissement ou du service dans le management de la qualité et de la prévention des risques.

 Les participants seront capables de :

  • Se situer dans les enjeux et la règlementation du secteur social et médico-social
  • Maîtriser le cadre règlementaire de l'évaluation externe
  • Travailler avec un référentiel d'évaluation externe
  • Maîtriser les méthodes et techniques d'évaluation, dans le respect du cahier des charges fixé par le décret
  • Planifier et préparer une évaluation externe
  • Animer une évaluation sur site
  • Formuler les constats, analyser les résultats et élaborer les conclusions
  • Rédiger le pré-rapport et le rapport d'évaluation externe

 


Les plus de ce programme

  • Formation déclarée conforme au cahier des charges d'AFNOR CERTIFICATION n° CERTI I 1069 et enregistrée sous le numéro EES/E-004.
  • L'examen AFNOR CERTIFICATION (optionnel) : L'évaluation (QCM, étude de cas et jury) se déroule sur 1 journée. Elle permet de devenir "Evaluateur(trice) Externe ou Evaluateur Externe Expert, certifié(e)" (carte individuelle).
  • Pré requis pour se présenter à la certification : Formation niveau III minimum et 5 ans d'expérience dans le secteur santé social au cours des 10 dernières années
  • Préparation de l'examen : Des QCM, mises en situation, et cas pratiques sont répartis tout au long de la formation, afin de garantir un apprentissage régulier, et de revenir sur des notions si besoin
  • Toutes les journées de formation sont obligatoires pour pouvoir se présenter à l'examen de certification.
  • Garantie de bonne fin : En cas d'échec à l'examen de certification, le cabinet TLC s'engage à réaliser une journée de formation auprès du candidat, à titre gracieux, afin de le préparer de manière ciblée pour se présenter à nouveau à la certification.
  • L'expertise de l'équipe pédagogique : Des consultants-formateurs, professionnels du secteur, à la fois auditeurs qualité certifiés et habilités par l'ANESM.

 TELECHARGER LE BULLETIN D'INSCRIPTION

  • Rôles, missions, actions et responsabilités de l'évaluateur externe
  • Les enjeux et la règlementation du secteur social et médico-social

L'évolution des politiques publiques, L'évolution du secteur médico-social globalement et par secteur (enfance, personnes âgées, personnes handicapées, exclusion), La loi 2002-2 et 2005-102, Les typologies d'établissements et services sociaux et médico-sociaux, les ARS, l'ANESM, l'ANAP

  • Le cadre règlementaire de l'évaluation externe

Le décret n° 2007-975 du 15 mai 2007, les Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles émises par l’ANESM, la loi HPST, les articles clés du CASF, Pour les services à domicile : la circulaire ANSP du 15 mai 2007 et le programme de renouvellement du 1er février 2010L Le lienentre les exigences législatives et réglementaires etla démarche d’évaluation externe. Les sources principales de veille réglementaire. QCM, exercices pratiques et mises en situation

  •  La construction d'un référentiel d'évaluation externe

 Les différentes natures de référentiels. Comment construire un référentiel adapté à chaque structure concernée. Le cadre général et la prise en compte des spécificités de l'ESSMS concerné : thèmes, critères, indicateurs, objectifs, vocabulaire spécifique. Garantir la prise en compte des spécificités et des exigences règlementaires dans le référentiel. Comment faire évoluer un référentiel? Le travail sur la présentation opérationnelle du référentiel, dans le cadre de l'évaluation externe. QCM, exercices pratiques et mises en situation

  • Les méthodes et techniques à mobiliser dans le cadre de l'évaluation externe

La méthodologie d'action, à partir du cadre fixé par le décret n° 2007-975 du 15 mai 2007
Des outils d'analyse adaptés à la démarche d’évaluation : l'approche processus, la grille de management stratégique, la matrice SWOT, le modèle EFQM, l’auto-diagnostic de la bientraitance… QCM et exercices pratiques

  • La planification et la préparation de l'évaluation externe

Le lien entre la démarche d'auditeur et la démarche d'évaluateur externe : préparation, réalisation, clôture. Le lien avec la démarche qualité de l'établissement concerné, le référentiel employé, les résultats de l'évaluation interne et le plan d'action engagé. Les documents nécessaires à la préparation de l’évaluation. La rédaction du plan d'évaluation et sa validation par l'organisme. La préparation des outils d'évaluation : guides d’entretien/d’animation, questionnaires, grille d’observation des pratiques, check-list documentaire. Le cadre spécifique de l'équipe d'évaluateurs : répartition des rôles et missions, gestion des conflits. Le plan de communication avec les différentes natures d'interlocuteurs. QCM, exercices pratiques et mises en situation

  • La conduite de l'évaluation sur site

L'animation de l’évaluation : réunion d’ouverture, communication, revues intermédiaires, réunion de clôture. Les méthodes de recuil d'informations : analyse documentaire, entretien individuel/collectif, observation in situ… La prise en compte des temps forts de l'établissement : repas, transmissions, animations, réunions de projet, ... Le recueil des éléments de preuve et le respect de la confidentialité. L'évaluation des pratiques en lien avec les objectifs de l'organisme, de la réglementation, des RBPP et du droit des usagers/ résidents. QCM, exercices pratiques et mises en situation

  • La formulation des constats, l'analyse et la rédaction des conclusions

La rédaction de la synthèse de l’évaluation externe (points forts, pistes d’amélioration). La formalisation des constats. Les préconisations d’amélioration. La rédaction du pré-rapport d’évaluation et le rapport d’évaluation conformément à la section 3 du chapitre 5 de l’Annexe 3-10 du décret 2007-975. La communication avec le commanditaire sur le pré-rapport et le rapport. QCM, exercices pratiques et mises en situatio

La formation comprend de nombreux échanges d'expériences, la transmission d'outils pratiques, le travail sur des cas très concrets en lien avec la préparation de la certification.

Public concerné
Professionnels en charge de démarches qualité, prévention des risques, évaluation. Responsables d'établissements ou d'unités impliqués dans ces démarches. Directeurs et demandeurs d'emploi. Consultants et formateurs intéressés pour maîtriser et mettre en oeuvre des démarches d'évaluation externe.

Durée
11 jours de formation+ 1 jour de certification. Coût de la formation : 4950€ (cout de la certification en sus: 1300€ht)