Retour aux formations

Identifier les spécificités des besoins de jeunes enfants présentant des troubles du spectre autistique associés à une déficience intellectuelle


Objectifs

Cette formation va permettre aux participants de :

  • Savoir repérer ce qui est de l’ordre des TSA et des troubles intellectuels
  • Connaître les particularités de la communication expressive présente chez l’enfant ayant des troubles de l’autisme
  • Définir les troubles de la relation dans le cadre des TSA
  • Connaître les impacts des particularités sensorielles (la vue, l’audition, l’odorat…)
  • Connaître les comportements difficiles et savoir agir pour les anticiper et y répondre
  • Savoir appréhender l’impact du repérage des besoins des enfants présentant des troubles autistiques en lien avec la qualité de la prise en charge

Les plus de ce programme

Notre consultante est psychologue comportementaliste (Lillle III) et travaille depuis plus de 10 ans auprès d’enfants ou d’adultes présentant des troubles autistiques, soit en établissement, soit au travers de l’animation de formations et de supervision d’équipes.

Pour enrichir son expérience, elle participe à de nombreux congrès et formations sur l’autisme, en France et aux Etats Unis (Convention Annuelle Association of Professionnal Behaviors Analyst). Elle est également chargée de cours sur le DU TED et autisme (Univ. Nantes), et traductrice de l’ouvrage « Sense and Nosense in the Behavioral Treatment of Autism : It Has to Be Said » (R. Leaf, J. McEachin et M. Taubman, 2010)

Les signes cliniques de l’autisme

  • Développement anormal observé avant 3 ans
  • Perturbations : interactions sociales, communication, comportement
  • Anomalies de l’interaction sociale
  • Anomalies qualitatives dans la communication
  • Intérêts restreints, comportements répétitifs

Perception atypique, par le jeune enfant atteint de TSA, des informations sensorielles dans l’autisme :

  • Définition de l’hyper-hyposensibilité
  • La sensibilité tactile (pressions tactiles, vibrations, chaud, froid, douleur)
  • La sensibilité kinesthésie (sens du mouvement: proprioception - système vestibulaire)
  • Le goût et l’odorat
  • La fluctuation hyper-hyposensibilité
  • Le système visuel et auditif : de la perception à l’interprétation des données sensorielles
  • Hyper-hyposensibilité - sensibilité scotopique (visuelle)
  • Perception atypique de l’environnement social
  • Prosopagnosie (trouble de la reconnaissance des visages

Retard intellectuel

Cas pratique : différencier les pathologies de l’ordre du TSA et celles de l’ordre des troubles intellectuels

Le diagnostic - la CIM 10 – le DSM 5

  • Autres signes de troubles rencontrés dans le
    fonctionnement des personnes avec autisme
  • Problèmes moteurs - Problèmes sensoriels - Troubles du métabolisme
  • Aspects médicaux
  • Facteurs obstétricaux et postnataux
  • Aspects génétiques - Aspects cognitifs
  • Recommandations pour le diagnostic et l’accompagnement : la référence aux recommandations de bonnes pratiques ANESM (2010) et HAS (2010)

Mesurer les TSA, au moyen de différentes échelles :

  • CHAT (Checklist for Autism in Toddlers)
  • M-CHAT (CHAT modifié)
  • CARS (Childhood Autism Rating Scale),
  • ECA (Echelle d'Evaluation du Comportement Autistique
  • ADI-R : Autism diagnostic Interview – Revised

Prise en charge, avec quelles méthodes ?

  • Recommandations des bonnes pratiques de la HAS (2012)
  • Interventions auprès des parents
    • Avant 4 ans
    • Après 4 ans
  • Techniques utilisées, en cas de crises :
    • Jeu de rôle
    • Modelage
    • Techniques de gestion du comportement

Les particularités de la communication expressive et réceptive de l’enfant

  • Connaître le niveau de compréhension de l’enfant (en réception)
  • L’origine des difficultés à s’exprimer
    • Peur de ne pas être compris
    • Difficultés à programmer dans leur cerveau toutes les étapes nécessaires à la production de langage …
  • Les recommandations d’accompagnement. Ex : techniques de communication pour aider l’enfant à s’exprimer (par l’image…)

Connaître les moyens disponibles et contrôler des comportements difficiles d’enfants atteints de TSA :

  • Être sécurisé et protégé
  • Répondre à ses besoins de façon acceptable
  • Devenir proactif face au traitement des conduites agressives
  • Établir une communication efficace entre les différents intervenants (utilisation du même langage)
  • Assurer sa sécurité et celle de l’usager
  • Réduire les accidents en développant un environnement sécurisant


Pourquoi adopter une pédagogie particulière avec les personnes avec autisme ?

  • Besoin spécifique dans l’accompagnement, adopter une approche pédagogique différente : L’apprentissage en trois phases
  • Les codes de communication alternatifs. Recommandations de bonnes pratiques : l’HAS-ANESM L’intérêt de l’approche développementale et comportementale.
  • L’évaluation à la base de toute intervention

     

 

 

Public concerné
Professionnels accompagnant des jeunes enfants avec troubles autistiques

Durée
3 jours par groupe