Retour aux formations

Le toucher-relationnel dans la relation de soins


Objectifs

Le toucher tient une place importante dans la communication. Les soignants pratiquent quotidiennement la communication tactile lors des actes tels que la toilette, l'habillage, l'aide à la marche, le bain...
Le toucher et la communication non verbale s’avèrent être les facteurs les plus efficaces pour faciliter la relation avec le patient. 

Compétences visée

  • Réaliser des gestes de toucher-relationnel et des massages

Aptitudes

  • Percevoir ses propres sensations
  • Ecouter le corps pour trouver le toucher juste
  • Adopter et utiliser un mode de communication basé sur la sensorialité, pour soutenir, réconforter et apaiser les patients
  • Apporter un bien être à la personne âgée par un toucher, des massages adaptés lors des actes de soins 
  • Adapter les techniques au besoin et attentes des personnes soignées
  • Prendre conscience de l'importance de la communication non verbale

 


Les plus de ce programme

Modalités de positionnement et d'évaluation
  • Evaluation des acquis à l'entrée et en fin de la formation, par grille de positionnement


Modalités pédagogiques

  • Apports théoriques et méthodologiques
  • Echanges et réflexions sur les situations concrètes rapportées par les participants
  • Mises en situations et exercices pratiques
Formation accessible aux personnes en situation de handicap

1. La conscience de son corps, la maîtrise de son schéma corporel 

  • Prise de conscience des articulations, des muscles, de la charpente osseuse et de leur mise en jeu réciproque à travers des mouvements simples et variés
  • Le développement des sensations vers une anatomie consciente et vivante
  • Analyse des tensions corporelles et recherche d’un équilibre
  • Redonner du sens au "toucher" comme un acte de soin apaisant
  • Aborder le lâcher-prise
  • Avoir une relation privilégiée avec le patient pendant le toucher-relationnel :
    • La communication
    • L'empathie
    • La détente
    • Le bien-être

2. Le tonus adaptable au situation de la vie

  • Du mouvement au repos 
  • Dans la relation au malade/ à la personne âgée 
  • Maîtrise du mouvement, recherche d’économie et d’efficacité


3. Le temps des soins relationnels - la pratique au quotidien

  • Le contact, le toucher, la sensorialité dans la relation d’aide
  • Le langage du toucher: les différentes phases à respecter
  • Les techniques de massage, de détente, d’éveil et de sollicitations sensorielles
  • Le toucher et les actes quotidiens : repositionnement dans le lit, toilette, change, installation et trajet lit fauteuil...
  • Les moments propices au massage: la toilette, le bain, prélude au sommeil, l'accompagnement en fin de vie
  • Le massage des différentes parties du corps : main, nuque, pied, abdomen, cuir chevelu, visage
  • Les effets en retour : psychosomatique, physiologique et physique
  • Jeux de rôles pour expérimenter les ressentis des soignés
  • Apprentissage de soins de confort relaxants, revitalisants par le toucher-relationnel :
    • Mains et avants bras
    • Visage
    • Pieds et jambes
    • Dos et épaules
    • Ventre

4. Mises en situation - apprentissage des gestes et massages

  • Travail individuel et collectif : exercices de mise «en contact et en relation», exercices de «dépendance» : se laisser guider, se laisser accueillir, prise de conscience du corps, concrétisation du senti, affinement du toucher, apprentissage massage

 

Public concerné
Personnels soignants ou professionnels accompagnant les résidents. Aucun prérequis

Durée
2 jours