Retour aux formations

Sensibilisation aux principes de Bientraitance


Objectifs

Compétence visée

  • Se positionner dans la cadre juridique de la bientraitance et les recommandations de bonnes pratiques

Aptitudes

  • Appliquer les principales procédures liées à la prévention de la maltraitance
  • Participer au déploiement de la culture bientraitance au sein de l’établissement
  • Faire vivre la bientraitance au quotidien

Les plus de ce programme

Modalités de positionnement et d'évaluation
  • Evaluation des acquis à l'entrée et en fin de la formation, par grille de positionnement
Modalités pédagogiques
  • Apports théoriques et réglementaires
  • Echanges et réflexions sur les situations concrètes rapportées par les participants
Formation accessible aux personnes en situation de handicap

Maîtriser le cadre juridique et légal de la Bientraitance :

  • Les dispositions liées au CASF concernant les droits fondamentaux des usagers
  • L’article L 1431-2 du Code de la Santé Publique (Loi HPST 2009)
  • Les principales dispositions du Guide de la Gestion du Risque de Maltraitance
  • Appréhender la responsabilité pénale liée aux situations évoquées.

Définir les concepts de bientraitance et maltraitance

  • Les maltraitances physiques, psychologiques, actives et passives, les abus sexuels…
  • Les risques de maltraitance
  • Repérer les risques liés à l’épuisement professionnel des salariés
  • Créer un socle commun d’appréciation de la bientraitance sur son établissement ou service
  • Savoir utiliser et partager des repères d’évaluation (travail sur le questionnaire d’évaluation de la bientraitance

Caractériser la bientraitance au quotidien

  • Dans la relation : Les différents modes de communication et les outils associés
  • Dans le projet : objectifs, actions, suivi
  • Dans les actes du quotidien
  • Dans l’accompagnement des personnes

Acquérir et développer des savoirs théoriques et pratiques liés à la Bientraitance (exemples):

Même si ces techniques ne sont pas mobilisées au sein de l’établissement ou du service, il est important de les connaître, pour comprendre davantage le sens d’une relation bientraitante.

  • Maintien de l’autonomie de la personne selon une approche personnalisée et tenant compte des troubles dûs aux atteintes neurologiques, physiques et sensorielles
  • Apports des techniques du soin relationnel, des thérapies non médicamenteuses , des différentes philosophies de soins,
  • Bientraitance et prévention des risques
  • La place de l’environnement et le lien avec la prévention: la place des personnes accueillies, de l’entourage familial, …
  • La juste implication des professionnels : empathie et distance, respect du cadre, fiabilité et responsabilité, implication et collaboration
  • Les dispositifs institutionnels d’aide et de soutien du professionnel : Le cadre et les dispositifs institutionnels contre le risque d’isolement : réunions institutionnelles, travail sur projets, travail en réseau, …
  • L’évaluation des pratiques professionnelles

Maîtriser la recommandation de l’ANESM/HAS sur « La Bientraitance :

Principes et définition :

  • Rendre l’usager co-auteur de son parcours de prise en charge/ accompagnement
  • Garantir la qualité du lien entre les professionnels
  • Favoriser l’enrichissement des structures et des accompagnements par toutes les contributions internes et externes pertinentes
  • Soutenir les professionnels dans leur démarche de bientraitance

Connaître le questionnaire Bientraitance de l’ANESM/HAS :

  • Les 13 items
  • Les résultats
  • L’analyse

Echanges /Synthèse

Public concerné
Tous publics. Aucun prérequis

Durée
1 jour