Retour aux formations

Bientraitance et bonnes pratiques en ESAT

Best

Objectifs

Compétences concernées:

  • Créer un environnement humain pour maintenir la relation et la qualité de vie de l'usager
  • Fédérer les équipes autour de ce projet

Aptitudes:

  • Identifier toutes les situations et comportements susceptibles d'être maltraitants
  • Les réajuster vers les conduites de bientraitance
  • Favoriser le bien-vivre de la personne, en prenant en compte les facteurs suivants: individualité / collectivité / professionnalisme

Les plus de ce programme

 Modalités de positionnement et d'évaluation: 

  • Évaluation des acquis à l'entrée et en fin de formation, via une grille de positionnement

 

Modalités pédagogiques: 

  • Mises en pratiques 
  • Échanges et réflexions sur les situations concrètes rencontrées par les participants
  • Analyses de pratiques
  • Apports théoriques

Formation accessible aux personnes en situation de handicap

Théorie

1. Le cadre réglementaire et institutionnel

  • La prévention et la lutte contre la maltraitance: aspects législatifs (loi de 2002)
  • L'instruction ministérielle du 22 mars 2007 relative au développement de la bientraitance
  • Le cadre institutionnel et les recommandations de bonnes pratiques.

2. Maltraitance et vulnérabilité

  • La dépendance: un facteur de fragilité et de vulnérabilité
  • Les enjeux et les risques de la relation professionnel / usager
  • La violence vécue par les professionnels et les accompagnants
  • La vie institutionnelle et ses contraintes

3. Définir les concepts de bientraitance et maltraitance 

  • Savoir repérer les risques de maltraitance
  • Reconnaître les différentes formes de maltraitance
  • Savoir identifier les risques liés à l'épuisement professionnel 
  • Connaître les «leviers» juridiques de la bientraitance

4. Qualité de vie et bientraitance: identifiant des critères en terme de qualité de vie

  • Savoir utiliser et partager des repères d'évaluation (travail sur le questionnaire d'évaluation de la bientraitance recommandé par l'ANESM / HAS) 
  • Créer un socle commun d'appréciation de la bientraitance sur son établissement. 
  • Instaurer les principes de l'évaluation continue sur la qualité des prestations au regard des droits des personnes accueillies
  • Créer des outils d'évaluation, identifier les priorités, ajuster les actions en équipe pluridisciplinaire

5. Pratiques et éthique: Développer les axes d'un équilibre fragile au quotidien

  • Maintenir l'intégrité de la personne au moyen d'une relation apaisée et apaisante,
    • Utiliser des «outils» techniques de la communication 
    • Équilibre entre «soigner» et «prendre soin»
  • Repérage des atouts et des freins à la bientraitance 

6. Revue des pratiques

  • Dégager le sens des actions mises en œuvre dans les situations de travail, tant du point de vue technique que relationnel,
  • Etre en mesure de mieux maîtriser la nature de son implication dans la relation avec l'usager,
  • Contributeur à la prévention des risques de maltraitance,
  • Contributeur à la mise en place de pratiques bientraitantes,
  • Contributeur à la professionnalisation des activités et des personnes.  

 Synthèse de la formation / Echanges

Public concerné
Tout professionnel travaillant auprès de travailleurs d'ESAT, plus particulièrement sur des fonctions d'encadrement. Aucun prérequis

Durée
2 jours