Retour aux formations

Evolution des publics en ESAT


Objectifs

Cette formation va permettre aux participants d'acquérir les compétences suivantes:

  • Identifier les différents types de troubles et leurs impacts dans la relation à l’autre et au travail (les déficiences motrices, les déficiences sensorielles, les déficiences intellectuelles, les troubles psychiques, l’autisme, les troubles cognitifs, avancement en âge des personnes accueillies, émergence de problématiques: précarité, addiction….)
  • Savoir travailler les caractéristiques de chaque personne et les conséquences pour l’accompagnement
  • Intégrer et mettre en oeuvre les recommandations de bonnes pratiques professionnelles en ESAT concernant la place de la personne accompagnée
  • Développer son positionnement en tant qu’encadrant au sein d’une équipe pluridisciplinaire afin de concilier les logiques d’accompagnement social et de production

 


Les plus de ce programme

  • Mises en situations et jeux de rôles alimentés par les situations rencontrées par les participants
  • Formation dispensée par un médecin psychiatre en ESAT  et un adjoint de direction d'ESAT

L’évolution des publics au cœur d’une profonde mutation des ESATs : sociologique, réglementaire, institutionnel, commerciale et « qualitative »

Approche sociétale du handicap à travers les âges

Lois  2002/2005 : l’usager au centre de l’accompagnement

Emergence du handicap psychique

  • Caractère variable et intermittent des troubles
  • Différences entre handicap psychique et troubles psychiques
  • Stigmatisation liée à la méconnaissance du handicap psychique
  • Isolement et mécanisme de rupture du lien social (importance de l’écoute du professionnel et besoin de suivi médical régulier)

Comprendre les différences entre handicap psychique, déficience intellectuelle et troubles cognitifs :

  • De quoi parle-t-on ?
  • Différences et spécificités ?

Exemples d’outils et solutions opérationnelles pour chaque type de handicap à développer en atelier de production

Savoir classer les déficiences intellectuelles

  • Notion de Quotient Intellectuel
  • Étiologie : avant, pendant et après la naissance 

Exemples d’adaptation du poste de travail au regard des déficiences identifiées : déclinaison des postes, contraintes de rythme, de répétition et exigences qualité client

Evaluer les troubles cognitifs

  • La cognition et ses déficiences
  • Présentation des grandes fonctions cognitives, perception, mémoire, langage … et de leurs troubles Quel niveau possible d’exigences en fonction du déficit cognitif ?

Exemples d’adaptation de l’organisation du flux de production, marche en avant…

Accompagner les usagers présentant des troubles autistiques

  • Troubles envahissants du développement (TED) et Troubles du Spectre Autistique (TSA) et classifications
  • Interactions sociales, comportementales et distance relationnelle spécifique

Exemple de modalités concrètes de prise en compte des troubles autistiques dans l’atelier (agencement, synergie entre usagers…)

Prise en charge de la déficience sensorielle en ESAT

  • Adéquation de la structure et incidence ?
    • Exemples d’adaptation du poste et environnement de travail

Avancement en âge des personnes accueillies en ESAT :

  • Causes : démographique, sociale, médicale…
  • Psychologie et Physiologie du vieillissement
  • Spécificités du vieillissement selon le handicap

Exemple d’outils d’identification des caractéristiques du vieillissement et application au poste de travail

Evolution de l’accompagnement de la personne vieillissante en ESAT

  • Décryptage des incidences en atelier de production et solutions techniques palliatives 

Exemple d’outils de repérages, simplification des tâches, ergonomie au poste, optimisation et sécurisation des flux de production

  • Intégration de la notion de vieillissement dans le Projet Individuel de l’usager

Préparation et accompagnement progressif à la retraite et cessation d’activité : temps partiel, mi-temps thérapeutique, liens avec SAVS, foyer …

Handicap Moteur

Polyhandicap

 L’accompagnement de « nouveaux publics »

  • Emergence de nouveaux types de handicap, handicap social, addictions, précarité et notions de surhandicap
  • Nécessité d’une prise en charge pluridisciplinaire Exemple de cas concrets avec relais (SAVS, CMP, protection juridique…) 

Recommandations Haute Autorité de Santé (HAS) et échange interactif

  • Prise en compte des nouvelles demandes des usagers
  • Mémento « Savoir Faire / Savoir Être »
  • Evaluation des solutions proposées par l’ESAT en vue d’améliorer les réponses apportées aux nouveaux besoins et attentes des usagers
  • Soutien des actions de professionnalisation: reconnaissance des savoir-faire, formation, VAE, DDC…

Exemple de Bonne Pratiques et recommandations : HAS / ANESM, techniques des productions et apports pédagogiques…

Conséquences de ces évolutions pour la personne encadrante, réflexions partagées et perspectives :

  • Place et rôle « nouveau » de l’encadrant en ESAT
  • Relation de confiance propice à l’épanouissement de l’usager
  • Aide à la gestion des situations de crise dans l’atelier (décompensation et notion d’urgence en ESAT)
  • Co-construction et évaluation du Projet Personnalisé
  • Accompagnement des usagers tout au long de leur parcours Exemple de plan d’actions à l’issue de la formation

L’encadrant comme  « garant de la bonne (ad)équation »  entre problématiques de l’ESAT et les contraintes de Qualité/Coûts/Délais des activités de production.

L’encadrant comme « acteur » d’une équipe pluridisciplinaire

Les nouveaux défis issus de ces évolutions à intégrer dans la prise en charge de l’usager

Public concerné
La formation s’adresse à tous les encadrants d'ESAT

Durée
2 jours