Error loading Partial View script (file: ~/Views/MacroPartials/Display Simple Link.cshtml)

 Les facteurs de risque psychosociaux doivent être intégrés dans le Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) depuis 2008. 

Les risques psychosociaux sont potentiellement présents dans toute entreprise. Là ou il y a des hommes, une organisation de travail, il y a possibilité de risques psychosociaux. De ce fait, l’employeur doit identifier et évaluer les facteurs de risques psychosociaux auxquels sont exposés les salariés dans une démarche globale de prévention.

La difficulté, c'est que le DUERP s'établit à partir d'unités techniques, alors que les facteurs de RPS s'adressent plus généralement à des fonctions, ce qui rend l'intégration plus complexe dans un DUERP. De plus, il s'agit de risques perçus.


Les grilles d’évaluation recensent souvent six ou sept familles de facteurs de risques, décomposées en 40 ou 50 sous-thème spécifiques :

  • les horaires de travail ;
  • les exigences émotionnelles ;
  • l’intensité et complexité du travail ;
  • l'éthique ;
  • l’insécurité de l’emploi et du travail ;
  • l'autonomie dans le travail ;
  • les relations sociales.

Les autres articles sur le domaine :

  • Enquête RPS - Enquête harcèlement
  • Démarche Qualité de Vie au Travail
  • Diagnostic psychosocial de votre organisme

Formations dans le domaine :

Identifier et prévenir les risques psychosociaux

Devenez préventeur des risques professionnels certifié AFNOR